Enculée : la critique de Jérémie

Je viens de fermer "enculer" par Pierre Bisiou premier roman publié par semaines.

  Les deux dire tout de suite, ce livre est grand. Dans les deux doux et vulgaire. Il est également difficile de ce qui peut être le plaisir anal. Parce que oui, bien sûr, le livre parle de sexe anal, sodomie et d'autres. Certains pourraient regretter que ce livre n'a qu'un seul point de vue: celui d'un homme aimant le cul de ces dames. Mais ce serait ignorer le livre. Les tabous, les peurs, l'ignorance qui entoure cette forme de sexualité sont forts, et quel que soit le goût que la raison pour laquelle il est toujours sur l'attraction et de répulsion ... autant de sentiments ambigus doivent faire face. Ce livre réussit, avec tendresse et bienveillance, avec le voyeurisme et la vulgarité ... tout en classe ... une expression de la double sexualité qui fascine autant qu'il peut être effrayant, ne jamais laisser indifférent.

  Mais nous ne s'y trompe pas. Dans le cadre de la violence du titre, ce livre est un hymne à l'amour, la sexualité et le partage complice. Il s'agit de rêves, de doute, le désir, la tendresse, et oui, l'amour. Car c'est ses propres sentiments, les préoccupations et les désirs qui le narrateur parle, plus de sexe anal brut et froid. Il est loin d'être une déshumanisation de sexe anal, loin des idées préconçues de la sexualité avilissante et bestial. Au contraire, nous découvrons l'intimité sexuelle qui pose la question de désir et la perversion, la sexualité qui exige de la confiance et l'écoute ... Bref, un vrai amoureux de la connivence. Violence et de tendresse! Ils sont beaux ces deux amants, les complices et les jouisseurs de cette nuit d'amour absolu catharsis des organismes et des sentiments.

  Comme un homme, le compte anonyme à la première personne à inviter identification. C'est avec facilité que nous avons prévu dans le caractère, nous souscrivons à son point de vue. J'ai trouvé beaucoup de mes propres questions et les désirs dans ce texte. J'ai apprécié le mélange de sexe débridé et gluants sentiment.

  Pierre Bisiou signe un premier roman qui permet de réaliser que, parfois, "bitch" est un mot que la plupart des offres "bébé". «enculer» est l'un de ces livres que j'ai mangé, emporté par l'écriture précise et juste ton. Que vous soyez homme ou femme, croyant ou réfractaires sexe anal, ou tout simplement amateurs de beaux écrits, je ne peux pas vous encourageons à lire ce livre.

Articles connexes

Video gratuite du jour : Enculé par une blonde! (Partie 2 de 3)

Aucune video gratuite disponible actuellement...
1er sodomie sodomie violente extraits sodomie sodomie extreme sodomie forcée triple sodomie ma première sodomie sodomie gratuite mc circulaire sodomie sodomie animal position sodomie histoire sodomie sodomie gratuit sodomie homo pratique sodomie vidéo sodomie gratuite grosse sodomie sodomie douleur sodomie jeune comment faire une bonne sodomie
Tweeter